L'éclat supplémentaire

La lumière

ne se contente pas

de son propre éclat

 

Elle fait briller

les pétales des chemins

les pissenlits les crocus

 

les premiers pollens

exhalés des lèvres

invisibles de la brise

 

les pierres les souches

la trace blanche d'un avion

dans le ciel du dimanche

 

les grilles de fer forgé

les branches rousses

du dernier hiver

 

et surtout

les jambes

de cette jeune fille

 

en fauteuil

qui prend sa part

de jour et de joie

 

pendant que sa mère

la pousse

là-bas

 

vers les feuilles

du tremble

La lumière

 

comme l'eau

accepte Tout

dans son flot

 

Et je sais

que si je promène

mon regard

 

sur le monde

qui m'entoure

au-delà

 

des frontières

des divisions

des jugements

 

je ne me contente plus

d'être moi-même

Comme un grand miroir

 

j'accueille

la lumière

en mon centre

 

et je lui ajoute

un éclat de rire

supplémentaire

 

Géraldine Andrée

@Tous droits réservés 2017

Commentaires

  • Bonjour Géraldine,
    la lumière, c’est une caresse pour l'âme... C’est un tout tellement vital!
    J'ai aimé les mots qu'elle t'a inspirés
    Douce journée à toi
    ;)

  • Merci à toi, Martine ! Je te souhaite de belles aurores printanières !

Les commentaires sont fermés.