ABSOLUE

Numériser0004
Vous, les geôliers,

étendez le voile de vos nuits souillées sur ma Beauté:

mes cheveux allumeront l'incandescence de la vie -germination d'étoiles sur les chemins d'autres femmes oubliées!


Vous, les aveugles,

éteignez du souffle de votre peur les rêves de mon regard; soufflez sur cette lueur -que vous imaginez si frêle, si falote:

mes yeux grands ouverts féconderont le flanc bleu et doux du ciel qu'adorent aussi  mes soeurs!


Vous, les tyrans,

froissez l'azalée sensuelle du désir éclose au bord de mes lèvres; flétrissez les mots intimes de mes poèmes:

ma parole s'envolera - baiser rieur et profond  échappé de l'échancrure secrète des aubes de tous les amants!

 

Vous, les bourreaux,

réveillez le cri lancinant de ma chair; liez mes mains; entravez mes pieds; détestez mon visage et ma bouche; tuez-moi peut-être; haïssez-moi de posséder comme une vertu ce corps originel et troublant dont vous ne pouvez effacer tout à fait la présence; considérez-moi comme la fleur sanglante de votre faute!

mon coeur réapparaîtra sans fin sur les bords dansants de l'Espace;

vibration unique d'une plaie ouverte où se lève la lumière; pulsation irradiante d'une féminine douleur!

 

Ô cette inconnue splendeur:

Je suis Najia!

Najia libre!

mon âme est Najia,

mon âme, astrale couronne

de ma virginité toujours neuve 

                           toujours nue 

                           et comme l'univers

                                         

                                    absolue

Commentaires

  • Est-elle bien cela ta Naija, plus forte que la veulerie et la misère du monde, désirable entre toutes, femme et pourtant supérieure aux hommes qui ont le pouvoir.
    Par sa seule essence, sa façon d'être, sa beauté intérieure et extérieure, éternelle...
    J'aime tes mots, Geraldine. Tes mots d'Orient, si fins, si subtils...D'où viens-tu ?

  • troublant de beauté. j'ai lu ce texte plusieurs fois aujourd'hui, je ne sais toujours pas qu'en dire tant je suis touchée par ces images, ces mots... que les mots dits seront forcément pauvres et ridicules. c'est ton univers Géraldine, superbe et unique!

Les commentaires sont fermés.